Rechercher

Giverny depuis le Ciel : Découvrez la Fondation Monet Autrement




Ils attirent des milliers de touristes chaque année. Les jardins de Giverny sont aussi connus que le peintre impressionniste que leur a donné vie. Que vous ayez déjà visité la Fondation Monet ou bien que l’envie de découvrir Giverny depuis le ciel pour intrigue, ne passez pas à côté de cette chance rare : avoir Giverny pour vous seul !


Les jardins et la maison de Claude Monet


Modeste maison bourgeoise autrefois entourée d’un terrain envahi de cyprès et de buis, la demeure de Claude Monet est devenue un rêve de jardinier. Des essences par centaines, un voyage dans l’art des jardins depuis l’Europe jusqu’au Japon, Claude Monet a orchestré une création artistique aussi unique que ses toiles. Tableau vivant, source constante d’inspiration pour le maître, le domaine de Giverny est une destination qui fédère tous les curieux du monde. Amoureux des jardins, admirateurs du peintre impressionniste, historiens d’art en quête de l’esprit de l’artiste, touriste étranger fasciné par le mélange inattendu des styles qui font le ravissement des lieux : tous les chemins mènent à Giverny.


Monet tombe amoureux de la maison bourgeoise et de son grand jardin en 1886. Il décide d’en faire un lieu de vie et de création pour lui-même et sa famille. À son arrivée, il trouve une pommeraie, un potager, une allée de cyprès, d’épicéas et des massifs de buis. Il se met à l’ouvrage : il veut avoir sous les yeux une profusion de couleurs toute l’année. Capucines, roses, cerisiers, abricotiers, jonquilles, tulipes, narcisses, pivoines, pavots d’Orient, etc. Plantées et mariées comme autant de touches de peinture sur une toile, les fleurs prennent possession de Giverny.


Découvrir Giverny depuis le ciel de Normandie


Immanquablement, le site très prisé est régulièrement très fréquenté. Aux beaux jours, il est parfois difficile de se frayer un chemin dans les allées fleuries ou les couloirs de la maison de Claude Monet. Et si vous preniez ce petit désagrément à contre-pied ? Un baptême de l’air en Normandie vous mène au-dessus de la Fondation Monet et vous offre l’opportunité de découvrir Giverny depuis le ciel.





Confortablement installé dans l’avion ULM de baptemedelair.com, vous pouvez prendre la mesure du travail de l’artiste. Ce n’est que depuis les airs que l’on peut admirer la composition du jardin de Giverny voulue par Claude Monet !


On remarque rapidement les arceaux métalliques et les massifs rectangulaires qui dessinent les allées depuis l’entrée principale jusqu’à la maison. Les teintes éclatantes de la façade et des volets de la demeure reflètent l’amour du maître pour la couleur. Appareil photo en mains, profitez de survoler Giverny pour immortaliser ce point de vue digne des efforts du maître et de tous ceux qui entretiennent le site. Le mariage des couleurs, des essences et de la lumière évoquent sans nul doute les peintures de Claude Monet. En prenant de la hauteur pour découvrir Giverny autrement, vous pouvez aussi voir que le jardin japonais, ajout plus tardif au domaine du peintre, se distingue par un aménagement moins strict. Le plan d’eau avec son pont japonais est cerné d’arbres, de saules pleureurs, de bambous, ginkgos biloba, de pivoines arbustives et autres végétaux orientaux qui forment un écrin à l’éclat des nymphéas. Inspiré des estampes japonaises que collectionnait l’artiste, et que l’on peut admirer en visitant la maison, le jardin japonais se distingue clairement du reste du jardin depuis le ciel. On comprend pourquoi Monet travailla sans relâche sur ses Nymphéas, de 1897 jusqu’à sa mort en 1926, ensemble de tableaux que l’on peut admirer au musée de l’Orangerie à Paris.





Amoureux de la Normandie, passionné d’art contemporain, curieux de l’art de Claude Monet ou simplement désireux de découvrir Giverny depuis le ciel : c’est un baptême de l’air qu’il vous faut ! Les circuits normands de baptemedelair.com vous proposent de faire l’expérience d’une vue globale sur la Fondation Monet. En un regard, vous embrassez le rêve du jardinier tel que le maître impressionniste l’a créé !


16 vues0 commentaire